Essai complet du Kia Telluride 2023 – AutoPassion

Essai complet du Kia Telluride 2023 – AutoPassion

Essais routiers

Publié par fdiamond le 19 décembre 2022

Le Kia Telluride 2023 débarque au pays avec deux nouvelles versions, quelques retouches esthétiques et un habitacle modernisé. S’il a toujours été l’un des véhicules les plus compétitifs de son segment, nul doute que ces améliorations lui permettront de rester en tête de peloton pour les années à venir.

L’avant et l’après-Telluride chez Kia

Le Telluride est probablement l’un, sinon LE véhicule le plus important de l’histoire de Kia. Depuis son lancement en 2019, il faut avouer que Kia est passée d’une marque plutôt ordinaire – pour ne pas dire pire, à une marque qui maintenant, n’est pas loin d’être extraordinaire. Elle récolte les éloges des journalistes automobiles du monde entier et l’exemple le plus éloquent est que Kia a été nommé « Manufacturier de l’année 2022 » par nul autre que Top Gear!

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-1

Nous avons d’ailleurs été aux premières loges pour observer cette transition chez AutoPassion puisque c’est aussi en 2019 que nous avons lancé notre chaîne, et le Telluride a été la toute première Kia à l’essai. Quatorze vidéos plus tard réalisées au volant d’un produit Kia, nous pouvons dire qu’un peu à l’image de notre chaîne, le Telluride 2023 conserve la même philosophie qu’à ses débuts, mais il a aussi évolué à plusieurs niveaux.

La vache à lait sud-coréenne

Débutons justement avec la philosophie du Kia Telluride – c’est un gros VUS qui se détaille entre 53 000$ et 65 000$. Je vais vous le dire honnêtement dès le départ, je comprends que ce type de véhicule est pratique parce qu’on a de la place, c’est confortable et ça passe partout l’hiver. Mais je trouve aussi que règle générale, les VUS intermédiaires à trois rangées sont beaucoup trop gros, beaucoup trop lourds, qu’ils boivent beaucoup trop d’essence, qu’ils sont beaucoup trop compliqués à stationner et surtout, qu’ils sont beaucoup trop « plate » à conduire!

Suis-je le seul à penser ça? Je pense que oui! Voyez-vous, chaque année – uniquement au Canada et aux États-Unis, Ford vend environ 250 000 Explorer, ce qui est l’équivalent de la toute la population de Sherbrooke, de Magog et de Granby additionné! Et ça, c’est juste pour l’Explorer, car dans le segment, on retrouve aussi une dizaine d’autres VUS!

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-2

Vous comprenez qu’en Amérique du Nord, les VUS à trois rangées de sièges sont la vache à lait des manufacturiers. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le Telluride a été désigné en Californie, qu’il est assemblé en Géorgie et qu’il porte le nom d’une petite ville pittoresque du Colorado. Son but est de séduire les Nord-Américains et avec plus de 250 000 unités vendues sur le continent depuis son lancement en 2019, c’est moins que l’Explorer, certes, mais pour une marque sud-coréenne, ça demeure tout de même assez impressionnant!

Une salle de trophées qui déborde

Une autre chose qui impressionne avec le Kia Telluride est le nombre d’accolades qu’il a reçu de la part des médias automobiles depuis son lancement. La razzia a commencé avec le titre de Véhicule Mondial de l’Année en 2020, le prix considéré par plusieurs comme étant le plus prestigieux de l’industrie. Encore aujourd’hui, le Telluride est le meilleur choix de sa catégorie selon le Guide de l’Auto, RPM, Protégez-Vous, Car and Driver, Consumer Reports, Kelly Blue Book, Edmunds, Auto Trader, et j’en passe… Dans la majorité des cas, c’est même la deuxième ou la troisième année consécutive que ces équipes de journalistes le placent au somment de sa catégorie!

Alors, comment un manufacturier comme Kia – qui était loin de jouir de la même réputation que les marques américaines, ni même japonaises, a réussi à s’implanter de façon aussi convaincante dans ce segment avec le Telluride?

Il n’est pas « plate » à conduire!

Le look du Telluride a certainement contribué à son succès, car si vous regardez ses concurrents, c’est plutôt évident qu’il se démarque, même chose pour son habitacle. Mais nous aborderons ces deux éléments du Telluride plus tard, car à mes yeux de gars qui est loin de se définir comme fan des VUS intermédiaires, sa plus grande qualité, c’est qu’il n’est pas plate à conduire! Je dirais même qu’à l’exception des Dodge Durango SRT ou Hellcat (qui ne comptent pas vraiment puis qu’ils coûtent à peu près deux fois plus cher), le Telluride est probablement celui qui est le plus l’fun à conduire!

Croyez-moi, on ne sent pas qu’on est derrière le volant d’un gros VUS quand on pousse la machine. Sa suspension est définitivement moins « bateau » que les Américains, sa direction est plus précise que la plupart des Japonais à l’exception peut-être de Mazda, et dans certains cas, son coup de volant est plus allemand que les Allemandes!

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-3

C’est probablement pour ça par ailleurs que niveau châssis, direction et motorisation, le Telluride demeure tel quel cette année, et c’est tant mieux! On retrouve toujours un V6 de 3,8 litres qui développe 291 chevaux, jumelé à une boîte automatique à 8 rapports. La suspension a été légèrement rehaussée sur deux nouveaux modèles qui offrent aussi un mode remorquage au menu, mais sinon on ne note aucun changement majeur.

La conduite du Telluride est donc certainement l’une de ses plus grandes forces, mais elle n’est pas la seule! Et comme c’est devenu la coutume chez Kia au cours des dernières années, pour conserver leur momentum et rester compétitifs, ils n’hésitent pas à nous dévoiler des refontes de leurs modèles tous les trois ou quatre ans, et là, c’était au tour du Telluride! Alors voyons voir quelles sont les améliorations qu’il propose de nouveau cette année.

Deux nouvelles versions X-Line et X-Pro

La première nouveauté du Telluride 2023 est qu’il propose deux nouvelles versions. Comme toujours, le EX, le SX et le SX limited sont au catalogue, mais, pour suivre l’espèce de tendance postpandémique que l’on observe des véhicules au caractère plus « aventurier », on a droit à une version X-Line et une version X-Pro.

Le X-Line, qui était la version à l’essai, offre un mode remorquage et une garde au sol plus élevée d’une dizaine de millimètres. Le X-Pro, qui se veut la version la plus onéreuse, offre pour sa part de plus petites jantes de 18 pouces enrobées de pneus tout terrain afin d’être plus habile en conditions hors route. Il affiche aussi une meilleure capacité de remorquage à 5500 lb, plutôt que les 5000 lb qu’affichent les autres modèles du Telluride 2023.

Des changements esthétiques qui le rendent plus moderne

À première vue, j’avoue que les changements à l’extérieur peuvent paraître assez subtils. Mais lorsqu’on compare le Telluride 2023 avec le 2022 – ce que nous avons fait, il faut dire que les changements deviennent plus évidents.

Tout d’abord, à l’avant, on ne retrouve plus l’inscription Telluride sur le capot. La forme de la calandre museau tigre reste assez semblable, mais les motifs à l’intérieur sont différents. La section inférieure du pare-chocs pour sa part est complètement nouvelle et d’ailleurs, tout ce qui est de couleur chrome sur les versions « normales » est en fini noirci sur les versions X-Line et X-Pro (le pare-chocs, le contour de la calandre, les lignes de fenêtres, les longerons de toit, les bas de caisse, etc.).

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-trois quart avant

Le plus grand changement à l’avant est que le Telluride 2023 n’intègre plus les fameux contours de phares orangés. Certes, ce sera une façon de mieux le différencier par rapport aux années-modèles précédentes, mais personnellement, je dois dire que je trouve ça un peu triste, car c’était une caractéristique originale qui démarquait le Telluride des autres VUS sur la route.

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-trois quart arriere

Sur les côtés, on note de nouvelles jantes particulièrement bien réussies et notez que même si le design diffère, c’est du 20 pouces pour toutes les versions à l’exception du X-Pro comme mentionné plus tôt. À l’arrière, les lignes de DEL à l’intérieur des feux ont été légèrement retravaillées, le pare-chocs aussi, mais dans l’ensemble, les changements sont très subtils. Pour ce qui est du volume de coffre, il demeure identique à 2 455L lorsque les sièges sont rabattus.

Les plus grandes améliorations du Telluride 2023 sont à l’intérieur

Le premier changement majeur à bord cette année est l’intégration de ce qu’on appelle ici « l’interface skateboard » avec les deux immenses écrans de 12,3 pouces qui sont offerts sur toutes les versions à l’exception de l’EX. Si vous êtes familier avec les nouveaux produits de la marque, vous constaterez que cette surface courbée est pratiquement identique à ce que l’on retrouve sur le tableau de bord du Sportage 2023 et de l’EV6. Derrière le volant, les graphiques de l’écran changent selon le mode de conduite alors que l’écran au centre est tactile et vous donne accès aux nombreux menus tels que la navigation, la radio satellite, Apple CarPlay/Android Auto, la caméra 360 degrés et j’en passe.

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-interieur avant

Au niveau de la console centrale, le Telluride conserve une section munie de plusieurs gros boutons physiques qui permettent de contrôle plus rapidement la climatisation et la radio par exemple. C’est élégant, c’est efficace, c’est nettement mieux que des boutons tactiles et à mes yeux, ça en fait l’une des facettes les mieux pensées de l’habitacle du Telluride!

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-interieur 2e rangee

Sinon, le Telluride 2023 propose de nouveaux sièges qui, non seulement, sont très confortables, mais qui aussi, sont surtout très beaux. Pour ce qui est des matériaux, on retrouve une surface en similibois sur le tableau de bord, beaucoup de cuir de très bonne qualité, de l’aluminium brossé, quelques touches de plastic piano noir et très peu de plastiques durs.

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-interieur 2e rangee

À l’arrière, notez que les versions EX et SX du Telluride 2023 offrent une banquette à la deuxième rangée, mais dès la version SX Limited, vous aurez droit à des sièges capitaines. Encore une fois, la qualité du cuir des sièges et des autres matériaux qu’on retrouve à cet endroit est impeccable. L’espace est aussi au rendez-vous avec beaucoup de dégagement pour les jambes et la tête, et la grande section vitrée du toit panoramique offre un excellent éclairage naturel.

Groupe-Beaucage-Kia-Essai-Telluride-2023-AutoPassion-3e-range

Finalement, à la troisième rangée, l’espace est évidemment plus restreint, on ne retrouve pas non plus aux beaux motifs au niveau du cuir des sièges et la qualité du plastique sur les côtés fait un peu bon marché, mais on a tout de même droit à deux porte-gobelets de chaque côté et à des prises USB. Alors pour les enfants, ça fait très bien le travail et sur une courte distance, c’est amplement adéquat pour deux adultes.

En conclusion

Le Telluride 2023 conserve son plaisir de conduire qui est sa plus grande qualité par rapport au reste du segment (excluant les moteurs V8, évidemment). Les deux nouvelles versions plus « aventurières » proposent une plus haute garde au sol et sont encore plus aptes à remorquer. Le look extérieur demeure similaire à première vue, mais lorsqu’on compare avec l’ancien modèle, on réalise que le Telluride 2023 est plus moderne. Son habitacle est lui aussi plus moderne avec les deux nouveaux écrans et il est encore plus luxueux qu’avant.

Alors, est-ce que le Telluride 2023 risque de rester le meilleur choix selon tous les experts énumérés au début de ce texte? Ça, ce sera à eux de vous le dire, mais disons que les chances sont très fortes. Pour ma part, je dirais que la ligne est maintenant devenue de plus en plus mince entre le Telluride et certains VUS intermédiaires de luxe, surtout du côté japonais, même si ceux-ci valent souvent de 5 000$ à 20 000$ de plus! Acura, Infiniti, Lexus et Lincoln, prenez des notes, car vos vaches à lait pourraient de transformer en veau plus rapidement que vous ne le pensez…


Davantage de essais routiers

Essais routiers

Elle est enfin disponible au Québec : La Kia Optima 2011

1 avril 2011
Essais routiers

Kia K5 2021 – Électrochoc dans le segment des berlines

16 février 2021
Essais routiers

Kia Sorento 2021 – On l’a mis à l’essai

2 février 2021
Essais routiers

Kia Sportage 2023 – Tout ce que vous devez savoir

11 mars 2022
Essais routiers

Kia Carnival 2022 – On l’a mise à l’essai!

8 juin 2021