Rétablissement de crédit vous êtes approuvé
Let's us know your reviewGoogle Review
N'attendez plus et prenez rendez-vous au service

Quick access

2960 rue Sherbrooke, Magog, Québec, J1X 4G4
1 888 362-4779

Télécopieur : 819-847-3234

19 mars 2018

Kia Stinger GT : bien épicée

Par: David Booth

Kia Stinger GT : bien épicée

David Booth est un journaliste automobile canadien de renommée internationale et éditeur en chef du magazine Autovision.

En tant que spécialiste des voitures de performance, il s'est prononcé sur l'arrivée de la nouvelle Kia Stinger GT.

Comment Kia peut-elle se comparer aux marques de grand luxe?

D'abord, il faut dire que Kia a parcouru beaucoup de chemin depuis ses premières voitures économiques. Même sa sous-compacte d'entrée de gamme, la Rio, est offerte avec revêtement de cuir et volant chauffant depuis déjà plusieurs années, et depuis peu avec freinage automatique d'urgence. Le Sorento est maintenant la crème de la crème des véhicules utilitaires sport compacts, et Kia propose aussi une berline de luxe, la K900, depuis quelque temps.

Mais c'est la toute nouvelle Stinger qui vient véritablement bouleverser le marché du luxe. Elle s'attaque directement à la Série 3 de BMW, bien établie comme berline sport par excellence. Kia est déterminée à se battre dans la cour des grands avec la même audace qu'elle l'a fait dans le passé pour construire des voitures à prix accessibles. Avec ce véhicule, Kia vise les normes européennes en matière de performance, de luxe et de qualité tout en restant abordable, comme toujours. 

Comment le manufacturier s'y est-il pris pour rivaliser avec les constructeurs allemands?

Kia a fait quelque chose de très audacieux dernièrement : elle est allée recruter un nouvel ingénieur en chef Albert Biermann, un vétéran cumulant trente ans d'expérience chez BMW - les sept dernières années à titre de responsable de l'illustre division M. 

Biermann a lui-même déclaré que sa première mission chez Kia avant été d'offrir à la Stinger la recette allemande parfaite. On fait référence à la rigidité du châssis, à la calibration de la suspension et à la démesure des freins, sans oublier la motorisation.

Côté performance, comment se comporte le moteur de la Kia Stinger GT?

Le marché canadien accueille la version quatre cylindres turbo (2,0 litres) développant 255 chevaux, mais la vraie vedette, c'est ce V6 biturbo (3,3 litres) avec 365 chevaux et 376 lb-pi de couple. Même la BMW 340i, dans sa livrée M la plus épicée, ne fait pas plus de 355 chevaux.

Sous le capot de la Kia Stinger se trouve une vraie bête. Et pas de délai dû au turbocompresseur au-dessus des 2500 tr/min. Parce qu'il est couplé à une transmission qui sait dompter ses huit rapports avec autorité, le V6 se classe parmi les groupes motopropulseurs aux réelles prétentions sportives.

Comment décririez-vous la conduite?

Avec sa suspension ferme et contrôlée, la berline s'acquitte admirablement de sa tâche, autant en piste que sur des routes sinueuses. La réactivité du volant est instantanée, le roulis est bien maîtrisé et la direction procure une sensation tout ce qu'il y a de plus naturel. Même la variante à traction intégrale - celle à propulsion n'est pas offerte au Canada - souffre rarement de sous-virage.

La seule faille imputable au châssis de la Kia Stinger réside dans le poids à vide de la voiture : à 1 873 kilogrammes, c'est un brin plus que pour la Série 3 de BMW. Mais la berline coréenne demeure plus spacieuse que l'Allemande, avec son empattement plus long de presque 100 millimètres - tout juste un peu plus court que la Porsche Panamera.

Au-delà des performances, croyez-vous que la voiture réponde aux attentes des acheteurs de luxe?

L'habitacle est d'un luxe à éclipser les préjugés de tous ceux qui ne sont pas montés à bord d'une Kia ces cinq dernières années. Le cuir est souple, l'intérieur noir est moderne, même le système d'infodivertissement est plus ergonomique que chez Mercedes-Benz.

Il y a 10 ans, l'idée que Kia se lance à l'assaut de la chasse gardée de BMW aurait été impensable. Que le constructeur coréen y parvienne avec tant de parité sur tout autant de fronts est stupéfiant. On sent que la voiture a été construite par des gens passionnés.

Que Kia réussisse pareil exploit tout en maintenant son avantage reconnu des prix imbattables - la Stinger GT V6 de 3,3 litres avec finition en cuir, caméra de recul et volant chauffant est offerte à partir de 44 195$ - ne fait qu'épicer une recette déjà parfaite.

Faites une demande d'essai routier Contactez-nous
Proposant tous les bienfaits d’une voiture électrique sans ses désavantages, la...